Combien coûte vraiment la chirurgie esthétique ?

Injection de Botox, liposuccion, implantation mammaire, blépharoplastie, etc.

La liste est longue puisqu’il est désormais possible de retoucher quasiment toutes les parties de son corps pour combler les personnes insatisfaites de leur apparence, autant les femmes que chez les hommes.

La chirurgie esthétique s’est de plus en plus démocratisée ces dernières années, l’image de soi étant devenue un élément fondamental dans notre société. Oui, mais à quel prix ?

Chirurgie esthétique et reconstructive

Tout d’abord, il convient de bien faire la distinction entre la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructive. En effet, pour cette dernière, l’objet de l’intervention est de redonner une intégrité à son corps.

Si un avis favorable du contrôle médical est obtenu, la sécurité sociale prendra en charge le remboursement.

Ainsi, pourront être pris en charge les interventions pour oreilles décollées pour les enfants souffrant dans leur vie sociale, les chirurgies de malformations congénitales présentant des troubles fonctionnels et même les réductions mammaires s’il est médicalement prouvé que la poitrine imposante est responsable de problèmes dorsaux chez la patiente.

En revanche, les actes de chirurgie purement esthétiques ne peuvent pas être pris en charge. Au surplus de cette mauvaise nouvelle pour les intéressé(e)s, les prix affichés ne sont pas toujours explicites.

Des prix variables

Les cliniques vous indiqueront notamment qu’un devis pour un type d’acte peut varier d’une personne à l’autre. Entendez donc que chaque personne est différente et que suivant son dossier médical, le prix de l’intervention ne sera pas chiffré de la même manière.

Le Code de la Santé Publique indique cependant qu’il incombe au praticien, depuis la loi du 1er janvier 1997, de remettre au patient un devis si le montant de l’acte chirurgical est supérieur à 305 euros, en détaillant le prix des actes prévus.

Ce devis doit par ailleurs être obligatoirement signé par les deux parties (le chirurgien praticien et le patient) en respectant un délai d’au moins 15 jours entre la remise du devis et l’intervention.

Il pourra ainsi être intéressant de faire établir plusieurs devis personnalisés avant tout projet d’acte chirurgical. Vérifiez bien l’étendue des services que couvre le devis qui vous a été remis.

Hormis les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste, les frais d’hospitalisation, de bloc opératoire et de clinique, certains établissements peuvent parfois prendre en charge le suivi post-opératoire, ce qui n’est pas négligeable puisqu’il faudra envisager d’autres rendez-vous avec le praticien pour s’assurer de la bonne cicatrisation de la zone opérée.

A titre d’exemple :

  • une liposuccion se chiffre en moyenne à 2 000 € par zone
  • une injection de Botox entre 300 et 500 €
  • une implantation mammaire à environ 5 000 €
  • un body-lifting autour de 6 000€ – 7 000 €

Ces actes ont un coût considérable. Il sera ainsi tentant de chercher à obtenir le chirurgien plasticien le moins cher mais veillez tout de même à ne pas privilégier le prix au détriment de la qualité des soins.

3 pensées sur “Combien coûte vraiment la chirurgie esthétique ?

  • 29 mai 2018 à 14 h 42 min
    Permalink

    le prix c’est important, mais se sentir bien dans un corps galbé est plus important

    Répondre
  • 22 juin 2018 à 14 h 00 min
    Permalink

    Plusieurs personnes se plaignent des prix exercés en France ou dans certains pays de l’Europe, pour cette raison pas mal d’entre eux ont préféré réaliser ces soins à l’étranger dans le cadre du tourisme médical et les retours sont plutôt positifs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *