La e-cigarette comme moyen de sevrage tabagique

La e-cigarette peut-elle replacer le tabac traditionnel et, donc, être utilisé comme moyen de sevrage tabagique ? C’est cette question-là que nous allons décortiquer au cours de cet article. Nous verrons également les possibles effets secondaires de la cigarette électronique. Et bien évidemment, nous ferrons un point sur les limites et les risques. Commençons tout de suite avec tout ce qu’il faut savoir avant de vous rendre dans une boutique de cigarette électronique !

La e-cigarette comme moyen de sevrage

Nombreux sont ceux qui en témoignent déjà. La ecigarette peut effectivement être utilisé comme moyen de sevrage contre la dépendance au tabac traditionnel.

Selon les nombreux témoignages qu’on peut lire un peu partout, la e-cigarette peut, à terme, remplacer le tabac traditionnel. Mais pour que l’effet soit au rendez-vous, il est important de suivre scrupuleusement les conseils suivants :

Utilisation en parallèle avec des cigarettes traditionnelles (pour commencer)

Il est difficile notamment pour les gros fumeurs d’arrêter la cigarette « traditionnelle ». D’où la nécessité de trouver un moyen de sevrage, en l’occurrence la e-cigarette. Cependant, même avec la e-cigarette, il sera difficile d’arrêter du jour au lendemain la cigarette traditionnelle. Par conséquent, il est conseillé d’en prendre quelques cigarettes traditionnelles en parallèle à la e-cigarette. Bien évidemment, il est conseillé d’en prendre le moins possible.

Arrêt définitif des cigarettes traditionnelles après un certain temps

Après un certain temps (entre 2 semaines à 2 mois selon les experts), il est conseillé d’arrêter définitivement la prise de cigarettes traditionnelles. L’effet du sevrage en dépend.

Diminution progressive de la dose de nicotine

L’e-liquide (liquide de recharge de la e-cigarette) contient de la nicotine dont la dose est indiquée sur l’étiquette. Cette dose varie de 20mg/ml à 0mg/ml. Dans les premiers temps, il est possible de prendre une dose assez conséquente de nicotine, dont seul un médecin spécialisé peut définir avec précision. Dans tous les cas, le but étant de diminuer progressivement cette dose jusqu’à en arriver à 0mg/ml de nicotine.

Arrêt de toute forme de tabagisme et de vapotage (à terme)

À partir du moment où vous vapotez à 0mg/ml (vapoter=fumer de la e-cigarette), vous n’êtes plus dépendant. À ce stade, la dépendance s’est convertie en habitude qui vous oblige de temps en temps à vapoter. Le côté positif c’est qu’il est largement plus facile d’arrêter toute forme de tabagisme et de vapotage à ce stade-là.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Comme un peut lire sur cette page, les seuls effets secondaires possibles du vapotage (prise de l’e-cigarette) sont une « sécheresse de la gorge et de la bouche » ainsi qu’une « sensation d’irritation ou de brûlure dans la gorge ». Le gaz ingurgité lors du vapotage est de la vapeur qui contient bien moins de produits toxiques que la cigarette traditionnelle. Selon les experts, il ne devrait donc pas y avoir des effets néfastes majeurs pour la santé.

Quels sont les risques et les limites ?

Concernant les risques et les limites, il est important de noter que toute utilisation abusive aura forcément des effets secondaires. Raison pour laquelle il faut se renseigner auprès d’un expert sur la dose de nicotine à prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *